LE MARATHON D’AUTOMNE 2017

Toulouse Métropole, 22 au 26 novembre 2017

Alors que la littérature française était récemment célébrée en Allemagne dans le cadre de la Foire du livre de Francfort, le Marathon des mots, festival international de littérature de Toulouse Métropole, proposera pour son édition d’automne (22 – 26 nov. 2017) un nouveau panorama des littératures européennes en présence d’écrivains allemands, autrichiens, néerlandais et français, invités pour des rencontres et des lectures programmées à Toulouse (Ombres Blanches, Goethe Institut, Médiathèque José Cabanis, Musée Paul-Dupuy, Salle du Sénéchal) et dans sa métropole.

En compagnie des écrivains Kristine Bilkau (Les bienheureux, Fleuve), Wolfgang Hermann (Adieu sans fin, Verdier), Géraldine Schwarz (Les amnésiques, Flammarion) et David Wagner (En vie, Piranha), le Marathon d’automne sera l’occasion d’explorer l’imaginaire littéraire allemand et de découvrir des écrivains, et des villes (Berlin, Hambourg notamment). Plusieurs de ces écrivains participeront à des master-classes avec les lycéens de la région Occitanie, en partenariat avec l’Education nationale.

Des lectures de Bernhard Schlink (Le liseur, Gallimard), Elfriede Jelinek (La pianiste, Le Seuil), prix Nobel de littérature 2004, W.G. Sebald (Austerlitz, Actes Sud)  et Fred Uhlman (L’ami retrouvé, Gallimard) seront programmées dans les médiathèques, bibliothèques et lieux culturels de la métropole (Toulouse, Colomiers, Cugnaux, Gratentour, Mondonville) tandis que le Ciné Rex (Blagnac) projettera Le tambour, le film de Volkler Schlöndorff, Palme d’Or au Festival de Cannes 1979, adapté du roman de Günter Grass, prix Nobel de littérature 1999.

Le Marathon d’automne est aussi l’occasion de saluer une aventure éditoriale et de présenter des éditeurs aux lecteurs. Cette année, le Marathon des mots et la librairie Ombres Blanches s’associent pour célébrer le vingtième anniversaire des éditions Verticales en présence des écrivains Philippe Artières (Miettes), Arno Bertina (Des châteaux qui brûlent), Arnaud Cathrine (Pas exactement l’amour), Elitza Gueorguieva (Les cosmonautes ne font que passer), Guillaume Poix (Les fils conducteurs lu pour l’occasion par Nicole Garcia), Pierre Senges (Achab) et des éditeurs Jeanne Guyon et Yves Pagès.

Deux écrivains néerlandais Joost de Vries (L’héritier, Plon) et Inge Schilperoord (La tanche, Belfond) présenteront comme l’américain Douglas Kennedy (La symphonie du hasard, Belfond) ou les toulousains Rachel Corenblit (Les attachants, Le Rouergue) et Pascal Dessaint (Un homme doit mourir, Rivages) leurs derniers romans, publiés à l’occasion de la rentrée littéraire.

A l’habitude, de nombreux comédiens seront au rendez-vous de cet bel automne littéraire : Patrick Abéjean, Marianne Denicourt, Nicole Garcia, Corinne Mariotto, Dominique Pinon, Bruno Putzulu, Bruno Ruiz, Boris Terral, Mathurin Voltz.

En clôture du Marathon d’automne, le dimanche 26 novembre à 17h30, Clotilde Courau, accompagnée par l’accordéoniste Lionel Suarez, lira Il était un piano noir (Fayard), les mémoires de la chanteuse Barbara : un hommage à l’interprète de Göttingen, en clôture de ce Marathon d’automne résolument européen.