Festival 2017

Fin juin, à Toulouse métropole et en région Occitanie, le Marathon des mots, créé en 2005 par Olivier Poivre d’Arvor, met à l’honneur des écrivains et des artistes du monde entier pour l’un des plus grands festivals internationaux de littérature de France et d’Europe.

Régulièrement salué par les médias pour sa singularité, son foisonnement et son inventivité, le Marathon des mots, aujourd’hui programmé et dirigé par Serge Roué et Dalia Hassan, invite des écrivains et des intellectuels pour des lectures, des rencontres et des forums où se conjuguent littérature et sciences humaines.

Le Marathon des mots conçoit chaque année, avec le concours des librairies indépendantes de la région, deux grands cycles thématiques : l’un consacré à un pays ou à un territoire littéraire, l’autre dédié aux écritures de l’intime, intitulé « Un monde en soi ». Ces deux thèmes invitent les spectateurs à cheminer à la rencontre des grands auteurs et textes de la littérature française et étrangère.

Fin novembre, le Marathon d’automne développe une thématique européenne. Ce versant automnal est aussi l’occasion d’un hommage à une figure de l’édition française, en partenariat avec la librairie Ombres Blanches. Aux mêmes dates, les élèves et lycéens de Toulouse Métropole et de la région Occitanie ont aussi leur marathon : des lectures, des rencontres, un ciné-lecture et une master class de lecture à haute voix, menés avec la complicité des comédiens de la région.

Chaque trimestre, le Marathon des mots propose un goûter littéraire en partenariat avec l’Espace Job : les enfants et leur famille sont conviés à découvrir les auteurs jeunesse et illustrateurs de la région à travers un rendez-vous convivial, constitué d’une lecture et d’un atelier.

A l’international, l’association coopère avec l’association tunisienne Ness el Fen (Direction : Syhem Belkodja) et l’Institut Français de Tunis pour une déclinaison méditerranéenne du festival, intitulée « Al Kalimat ».

Au total, ce sont plus de 100 000 spectateurs qui, toutes éditions confondues, fréquentent les différents rendez-vous du Marathon des mots et mènent, selon leurs envies et affinités, leur propre marathon de lectures et de rencontres.

Cette 13e édition du Marathon des mots, intitulée « Mundo Latino » donnera à entendre la voix des écrivains d’Amérique Centrale (Golfe du Mexique et Caraïbe) et sera une occasion unique de faire découvrir des nombreux écrivains au public toulousain. Aux écrivains du Mexique et de Cuba se mêleront les voix d’auteurs venus du Vénézuela, du Guatemala, d’Haïti et des Antilles.

La littérature mexicaine comme la littérature cubaine a produit de longue date de très grands écrivains – Juan Ruflo, Octavio Paz, Carlos Fuentes, Alejo Carpentier, Reinaldo Arenas ou Elena Poniatowska pour n’en citer que quelques-uns –, chacun de ces pays ayant une forte et ancienne tradition littéraire et culturelle, vivifiant depuis les années 1930 la littérature hispanique et mondiale.

La scène littéraire contemporaine est tout aussi brillante, vivante, rebelle et engagée – les écrivains trouvant leur inspiration aussi bien auprès des grands maîtres du réalisme magique que par un regard acéré sur le monde actuel.