LE MARATHON DES MOTS 2018

Toulouse Métropole, 28 juin – 1er juillet 2018

 

* Trois Continents | Ecrivains de langue portugaise

Pour sa 14e édition, le Marathon des mots tente le pari de s’aventurer sur trois continents (Amérique Latine, Europe, Afrique) en même temps, partant à la découverte des pays lusophones. La lusophonie rassemble les pays ayant le portugais comme langue commune. L’Angola, le Brésil – le plus grand pays lusophone au monde –, le Mozambique, le Portugal sont les principaux pays d’un ensemble linguistique représentant plus de 220 millions de locuteurs comme langue maternelle dans le monde. Les écrivains et artistes de Lisbonne, Porto (Portugal), Rio de Janeiro, Brasilia,  Sao Paulo (Brésil), de Maputo (Mozambique) et du Cap-Vert viendront à la rencontre du public de la métropole toulousaine.

 

* Conversations méditerranéennes + Nuit Blanche Tel Aviv Jaffa
En partenariat avec la Saison France – Israël 2018.

La Saison France – Israël 2018 marquera une nouvelle et importante étape dans les relations entre les deux pays. Elle mettra à l’honneur, dans tous les domaines de la création, les liens étroits et de haut niveau qui existent déjà, tout en traçant des lignes d’horizon pour l’avenir. Deux axes guideront cette programmation pluridisciplinaire, à laquelle le Marathon des mots participe pour le volet « littérature » : le métissage des disciplines ; penser et construire le monde de demain.

 

* Un monde en soi | In America | Scène française ! 

A l’habitude, le Marathon des mots accueillera des écrivains français et étrangers, venus du monde entier pour des cycles littéraires (Correspondances littéraires en partenariat avec la Fondation La Poste ; Bourses de création en partenariat avec Toulouse Métropole ; In America : le rendez-vous des écrivains américains, « A voix haute » avec la SCAM, « Un monde en soi – Territoires de l’intime » avec la SOFIA, « J’entends plus la guitare » avec la SACEM ; Création jeunesse au Théâtre des Mazades), des rencontres et des lectures. Le Théâtre Sorano sera dorénavant le lieu de rendez-vous et d’expression de la nouvelle scène littéraire française.