American citizens : rencontre avec Brit Bennett et Amy Goldstein

American citizens

La littérature est un des lieux d’expression de la diversité des communautés qui constituent la société américaine. L’idée de «communauté» (community) est fondamentale pour comprendre les États-Unis. Qu’elles soient ethniques, religieuses ou sexuelles, ces communautés structurent la géographie du pays et des villes comme les relations professionnelles et intimes de ses habitants. Brit Bennett, auteure de Je ne sais pas quoi faire des gentils Blancs (Autrement) et Amy Goldstein, grand reporter au Washington Post et auteure d’une enquête sur les classes populaires du Wisconsin (Janesville, une histoire américaine, Bourgois) nous aideront à mieux cerner les enjeux de la citoyenneté américaine.

Rencontre animée par Nathalie Six

Brit Bennett

Brit Bennett est née en 1990 et a grandi dans le sud de la Californie. Elle est diplômée de l’Université de Stanford et a ensuite obtenu une maîtrise en fiction de l’Université du Michigan, où elle a remporté le prix Hopwood Award dans la fiction pour diplômés ainsi que le prix Hurston / Wright 2014 pour les écrivains de collège. Son travail est présenté dans le New Yorker, le New York Times Magazine, la Paris Review et Jezebel.

Amy Goldstein

Amy Goldstein est journaliste et rédactrice au Washington Post depuis trente ans, où une grande partie de son travail a porté sur les enjeux de la politique sociale. En 2002, elle a reçu le prix Pulitzer du reportage national. Elle a été membre de la Fondation Nieman pour le journalisme de l’Université Harvard et de l’Institut Radcliffe pour les études avancées. Elle vit à Washington, D.C.

Crédits photos

Brit Bennett © Bruno Klein | Amy Goldstein © Mathieu Bourgois

Entrée libre
  • Date
    27 juin 2019
  • Heure
    18:30
  • Lieu
    Goethe Institut
    | Toulouse
  • Durée
    1h15