André Aciman

André Aciman est né en Égypte en 1951 et a vécu en Italie, avant de s’installer à New York où il vit et travaille encore aujourd’hui. Spécialiste de Proust et grand connaisseur de la littérature française, il enseigne la littérature comparée à la City University de New York.

Les variations sentimentales, Grasset

Paul est encore adolescent quand il s’éprend de Giovanni, le menuisier de ses parents, pendant des vacances estivales en Italie. Premier amour. Plus tard, à New York, c’est avec la belle Maud qu’il pense construire une vie de couple. Il l’aime et la jalouse. Trop peut-être. Manfred, lui, est d’abord une silhouette aperçue sur un court de tennis, avant d’obséder Paul, corps et âme. Il finira par vivre avec lui. Puis Chloé́ revient dans sa vie et tous deux retournent sur le campus en Nouvelle-Angleterre où ils se sont rencontrés étudiants, pour faire le bilan de leurs vies…

Trad. (anglais) : Anne Damour

Appelle-moi par ton nom, Grasset

Un roman d’amour singulier tout autant qu’une réflexion sur la mémoire et l’oubli. La langue à la fois précise et sensuelle d’André Aciman parvient à évoquer la tyrannie des corps – mais aussi la part de brutalité́ qui se niche dans tout éveil au sentiment amoureux – avec une élégance rare. Ce roman, devenu culte dans le monde anglo-saxon, a été́ adapté en 2017 au cinéma par le réalisateur italien Luca Guadagnino récompensé aux Oscars.

Traduit de l’anglais (États-Unis) : Jean-Pierre Aoustin

Crédits photos

André Aciman © Sigrid Estrada