Les routes de l’esclavage, 1375 – 1620 :
(Pour tout l’or du monde)

Les routes de l’esclavage

Une soirée exceptionnelle consacrée à l’histoire de la traite négrière. Nous sommes au 14e siècle, à l’issue des croisades, l’Europe et particulièrement le Portugal se tournent vers l’Afrique. Les navigateurs portugais, qui convoitent l’or du continent, en reviennent avec des milliers d’esclaves. Projection de l’épisode 2 de la série documentaire Les routes de l’esclavage (Pour tout l’or du monde) de Daniel Cattier, Juan Gélas et Fanny Glissant.

Daniel Mesguich lit L’histoire de Poncia de Conceição Evaristo (Anacaona) et d’Un océan, deux mers, trois continents de Wilfried N’Sondé (Actes Sud).

Animée par Valérie Marin La Meslée. En partenariat avec Le Point et ARTE.

Conceição Evaristo

Conceição Evaristo est aujourd’hui la plus importante voix de la littérature afro-brésilienne, et plus particulièrement féminine. Née dans une favela de Belo Horizonte, elle fera toute sa carrière d’institutrice dans les écoles élémentaires publiques de Rio de Janeiro et commence à publier ses nouvelles et poèmes dans les années 1990.
Reconnus pour leur valeur éducative, ses deux romans L’histoire de Poncia et Banzo, mémoires de la favela, sont au programme de l’équivalent du baccalauréat. Conceição Evaristo est très engagée dans les luttes dès lors qu’il s’agit de la défense des femmes et de la culture afro-brésilienne.

Wilfried N’Sondé

Né en 1968 à Brazzaville, Wilfried N’Sondé a grandi en Île-de-France et fait des études de sciences politiques à Paris avant de partir vivre à Berlin où il est resté vingt-cinq ans. Il habite désormais à Paris. En 2016, il a enseigné la littérature à l’université de Berne en tant que professeur invité.

Crédits photos

Entrée libre
  • Date
    29 juin 2018
  • Heure
    20:30
  • Lieu
    Espace Diversités Laïcité
    | Toulouse
  • Durée
    1h45