Aux frontières du réel : rencontre avec Adrien Bosc et David Samuels

Aux frontières du réel

Contributeur de The Atlantic et du New Yorker, David Samuels (Seul l’amour peut te briser le cœur, Sous-sol), figure reconnue de la non fiction, considère le «reportage littéraire» comme un genre typiquement américain : « Le reportage littéraire est un genre que nous autres Américains avons inventé pour nous rassurer sur notre existence. Il nous en faut l’assurance factuelle, qui nous donne l’impression d’avoir prise sur une réalité simplement trop vaste pour être embrassée en une fois – l’impression d’avoir pied, à défaut de mainmise.» Avec son éditeur Adrien Bosc, il reviendra sur cette discipline, à la frontière du reportage et du roman, encore mal connue en France.

Adrien Bosc

Adrien Bosc est né en 1986 à Avignon. En 2014, il reçoit pour son premier roman, Constellation, le Grand prix du roman de l’Académie française. Fondateur des Éditions du Sous-sol, il est par ailleurs éditeur aux Éditions du Seuil.

David Samuels

Contributeur régulier de Harper’s Magazine, The Atlantic et du New Yorker, David Samuels a publié en 2010 The Runner, longue enquête sur un Gatsby moderne. Rapprochant conquête de l’Ouest et développement du journalisme, il considère le “reportage littéraire” comme un genre spécifiquement américain, le seul selon lui ; il a déclaré : “Le reportage littéraire est un genre que nous autres Américains avons inventé pour nous rassurer sur notre existence. Il nous en faut l’assurance factuelle, qui nous donne l’impression d’avoir prise sur une réalité simplement trop vaste pour être embrassée en une fois – l’impression d’avoir pied, à défaut de mainmise.”

Crédits photos

Adrien Bosc © Eric Feferberg AFP Photo | David Samuels © Witi de Tera Opale

Entrée libre
  • Date
    29 juin 2019
  • Heure
    11:00
  • Lieu
    Librairie L'Autre Rive
    | Toulouse
  • Durée
    1 heure