Aurélia Thierrée et Mélodie Richard lisent La veuve Basquiat
de Jennifer Clement (Bourgois)

La veuve Basquiat, Bourgois

Attention, chef d’œuvre ! New York, début des années 1980, l’époque déborde d’énergie créative et le talent de Jean-Michel Basquiat s’impose à tous. Mort d’une overdose, à l’âge de 28 ans, Basquiat a partagé les dernières années de sa vie avec Suzanne Mallouk. Son amie Jennifer Clement raconte l’histoire de leur passion dévorante, où l’on croise aussi Madonna, Keith Haring et Andy Warhol. Pour faire entendre leurs voix, deux comédiennes au talent rare : Mélodie Richard et pour la première fois au Marathon des mots, Aurélia Thierrée-Chaplin, la petite-fille de Charles Chaplin…

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Michel Marny

Jennifer Clement

Jennifer Clement est née en 1960 à Greenwich, dans le Connecticut. Elle est poète, biographe et romancière. Elle a reçu le Grand prix des lycéennes du magazine Elle pour son roman Prières pour celles qui furent volées (Flammarion, 2014). Depuis octobre 2015, elle préside le PEN International. Elle vit désormais à Mexico.

Aurélia Thierrée

Aurélia Thierrée est la protagoniste d’une trilogie de spectacles créés avec sa mère, Victoria Thierrée Chaplin, qui tournent à l’international, de par le monde : L’Oratorio d’Aurélia (2002 à 2011), Murmures des Murs (2011 à 2018) puis finalement Bells and Spells (2019).

Elle a travaillé dans le cabaret à Berlin, puis en tournée avec les Tiger Lilles, au théâtre avec Razerka Lavant (La dame au petit chien) et Dorian Rossell (Dernier métro, tournée 2018/2019), elle a également connu un passage à l’opéra avec Deborah Warner (Théâtre des champs Élysées 2018) puis brièvement au cinéma, dans les films de Milos Forman, Guillaume Nicloux ou Jacques Baratier.

Mélodie Richard

Diplômée du Conservatoire national supérieur d’art dramatique en 2011, Mélodie Richard joue avec Yann- Joël Collin dans TDM3 de Didier-Georges Gabily ou encore dans Salle d’attente de Lars Norén mis en scène par Krystian Lupa. Au cinéma, on l’a vue dans Les Condiments irréguliers d’Adrien Beau, et dans Vénus noire d’Abdellatif Kechiche. En 2011, Mélodie Richard obtient au festival de La Rochelle le Meilleur espoir féminin pour son interprétation dans le film Cigarettes et bas nylon de Fabrice Cazeneuve.

Crédits photos

Jennifer Clément © Astrid di Gollanza | Aurélia Thierrée © Marian Adrian | Mélodie Richard © Zelig

Acheter
  • Date
    27 juin 2019
  • Heure
    19:00
  • Lieu
    Chapelle des Carmélites
    | Toulouse
  • Durée
    45 minutes