Clotilde Courau lit
Ces hommes qui m’expliquent la vie
de Rebecca Solnit (L’Olivier)

Ces hommes qui m’expliquent la vie (L’Olivier)

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Céline Leroy.

Pourquoi les hommes se sentent-ils obligés d’expliquer aux femmes ce qu’elles savent déjà ? D’où vient leur certitude de savoir mieux qu’elles ce qu’elles doivent penser, ou faire ? Peut-être de l’Histoire, qui a constamment relégué les voix des femmes au silence. Dans ce recueil d’essais où la colère le dispute à l’intelligence et à l’humour, l’essayiste et activiste américaine Rebecca Solnit explore une nouvelle façon de penser le féminisme.

 

Rebecca Solnit

Née en 1961, Rebecca Solnit est l’une des intellectuelles américaines contemporaines les plus influentes et originales, capable d’aborder aussi bien les thématiques de l’environnement, de la critique, de l’histoire de la modernité et du féminisme. Son article « Ces hommes qui m’expliquent la vie » a théorisé et popularisé la notion capitale de mansplaning (« mecsplications »). S’en est suivi un recueil d’essais au titre éponyme, que les Éditions de l’Olivier publient en 2018 comme premier ouvrage d’une nouvelle collection de non-fiction, « Les Feux ».

Clotilde Courau

Clotilde Courau a suivi des cours de comédie au Cours Florent, à l’École de la rue Blanche et au cours Simon… En 1990, elle interprète son premier rôle au cinéma dans Le Petit Criminel de Jacques Doillon pour lequel elle reçoit le prix de la meilleure actrice au Festival international du film de Berlin et est nominée pour un César dans la catégorie du meilleur espoir féminin. L’Appât ou encore Élisa l’’installent encore plus dans la catégorie des grandes actrices françaises. Elle joue notamment dans La Môme en 2007, Tous les soleils en 2011 et plus récemment dans Le ciel attendra.

Crédits photos

Rebecca Solnit © Jude Mooney I Clotilde Courau © D.R

Acheter
  • Date
    29 juin 2018
  • Heure
    19:00
  • Lieu
    Cloître des Jacobins
    | Toulouse
  • Durée
    45 minutes