Daniel Mesguich lit Je voulais leur dire mon amour
de Jean-Noël Pancrazi (Gallimard)

Je voulais leur dire mon amour (Gallimard)

Le retour de Jean-Noël Pancrazi au pays natal : « Cela faisait plus de cinquante ans que je n’étais pas revenu en Algérie où j’étais né, d’où nous étions partis sans rien. J’avais si souvent répété que je n’y retournerais jamais. Et puis une occasion s’est présentée (…). J’ai pris l’avion pour Annaba, j’ai participé au festival, je m’y suis senti bien (…). Mais au moment où, le festival fini, je m’apprêtais à prendre la route des Aurès pour revoir la ville et la maison de mon enfance, un événement est survenu, qui a tout arrêté. »

Jean-Noël Pancrazi

Jean-Noël Pancrazi est un écrivain français. Son premier roman, La Mémoire brûlée paraît en 1979 aux Éditions du Seuil. Les Quartiers d’hiver, publiée en 1990 obtient le prix Médicis. Il poursuit son exploration du monde de la nuit avec Le Silence des passions (1994) couronné par le prix Valery-Larbaud, le prix du Livre Inter, le prix Maurice-Genevoix, et le prix Albert-Camus. Dans La Montagne (2012), il affronte un souvenir qu’il a longtemps gardé secret : la mort de six petits camarades assassinés dans la montagne pendant la guerre d’Algérie. Le texte est récompensé par le prix Méditerranée, le prix Marcel-Pagnol et le prix François-Mauriac de la région Aquitaine. Il a reçu le grand prix de la Société des gens de lettres (SGDL) pour l’ensemble de son œuvre.  Depuis 1999, il est membre du jury du prix Renaudot. Jean-Noël Pancrazi est chevalier dans l’Ordre du Mérite et chevalier de la Légion d’Honneur.

Daniel Mesguich

Né à Alger, en 1952, Daniel Mesguich prend ses premiers cours de théâtre à partir de 1966 au Conservatoire national de la région de Marseille, dans la classe d’Irène Lamberton. En 1970, il suit des études de philosophie à la faculté de Censier, à Paris. En 1971, à dix-huit ans, il est admis au Conservatoire national supérieur d’Art dramatique de Paris, où il suit les enseignements d’Antoine Vitez et de Pierre Debauche. Metteur en scène, acteur, il dirige aussi le Théâtre Gérard-Philipe de Saint Denis et le Théâtre de La Métaphore à Lille. Dès 1983, il revient au Conservatoire comme professeur. De 2007 à octobre 2013, il en est le directeur. Daniel Mesguich a joué dans une quarantaine de films de cinéma. Au théâtre, il a joué, notamment, dans ses propres spectacles ou sous la direction de Robert Hossein, Antoine Vitez, Jean-Pierre Miquel…

Crédits photos

Jean-Noël Pancrazi © Francesca Mantovani I Daniel Mesguich © Nathalie Mazéas

Entrée libre
Réservation conseillée
  • Date
    29 juin 2018
  • Heure
    11:30
  • Lieu
    Salle du Sénéchal
    | Toulouse
  • Durée
    45 minutes