Écritures du réel : rencontre avec Karine Miermont et Flore Vasseur

Écritures du réel

À l’invitation de la SCAM, Karine Miremont (Grace l’intrépide, Gallimard) et Flore Vasseur (Ce qu’il reste de nos rêves, Les Équateurs) réunies pour un dialogue sur les écritures du réel. À l’image de nombreux écrivains américains construisant leurs livres à partir d’une solide documentation ou d’une enquête de longue haleine, Karine Miermont et Flore Vasseur ont emprunté aux techniques du grand reportage pour écrire des récits passionnants sur une prostituée nigériane dans le bois de Vincennes pour l’une, un jeune prodige de l’internet libre, mort précocement pour l’autre.

Rencontre animée par Antoine Boussin

Programmation au Studio

Karine Miermont

Karine Miermont est née à Romans-sur-Isère, le 2 janvier 1965. Elle a grandi près de Perpignan et l’Espagne, puis étudié à Toulouse puis à Paris.
Longtemps productrice pour la télévision au sein de la société Gédéon, elle a travaillé avec des auteurs, des réalisateurs, des graphistes, des musiciens, sur le contenu et la mise en forme de programmes, magazines ou documentaires, et de chaînes de télévision. Elle a ensuite créé sa propre structure de production, View, puis est devenue free-lance pour se consacrer à la direction artistique pour la télévision et l’internet. Elle a notamment orchestré le changement de la Cinquième en France 5. Elle a écrit une série documentaire sur l’approche des arts visuels par les enfants, Allons voir, en a réalisé le premier épisode pour France 5 et le Centre Pompidou. Puis elle a quitté l’audiovisuel pour écrire et s’occuper d’une forêt dans les Vosges.

Flore Vasseur

Flore Vasseur est née en 1973 à Annecy. Diplômée de l’Institut d’Études Politiques de Grenoble et d’HEC, elle a créé à New York, à l’âge de 25 ans, sa société d’études marketing. Depuis, installée en France, Flore Vasseur partage son temps entre des missions de détection de tendances et conseil en stratégies pour des groupes internationaux, des reportages écrits et télévisuels (notamment sur les TED’s conferences, La Clinton Global Initiative, etc.) et l‘écriture. Elle réfléchit depuis son premier roman sur la question du pouvoir, de l’engagement, de la résistance dans un monde qui se prétend libre.

Crédits photos

Karine Miermont © Francesca Mantovani Éditions Gallimard | Flore Vasseur © Tim Douet

Entrée libre
Réservation conseillée
  • Date
    29 juin 2019
  • Heure
    15:30
  • Lieu
    Théâtre de la Cité
    | Toulouse
  • Durée
    1 heure