Beat attitude,
une création d’Elizabeth MASSE et Thierry STERCKVAL

Beat attitude : Les femmes poètes de la Beat Génération, Doucey

Dire Beat Generation, c’est penser à Allen Ginsberg, Jack Kerouac, William S. Burroughs… En un mot, une histoire artistique écrite par les hommes, pour les hommes. Mais voilà que l’histoire littéraire s’ouvre aujourd’hui à deux battants : qu’on le veuille ou non, il y avait aussi des femmes poètes dans le mouvement Beat ! Des femmes comme Diane di Prima, Hettie Jones, Lenore Kandel, Denise Levertov, Anne Waldman… Des femmes qui arrachent leur liberté au diktat des familles, à la domination masculine et aux carcans sociaux. Des femmes qui créent, inventent, imaginent, explorent, transgressent. Des rebelles, des insoumises, des dissidentes – suffisamment folles pour vouloir changer le monde, suffisamment aimantes pour nous le faire aimer. Sexe, drogue, musique, errance, avortements, bouddhisme ? Oui, à condition de bien comprendre que le droit d’être rebelle était un privilège masculin dans les années 1950. Un livre choc, indispensable à notre temps.

Annalisa Marí Pegrum et Sébastien Gavignet

C’est à deux jeunes talents de la scène slam contemporaine – Annalisa Marí Pegrum et Sébastien Gavignet – que l’on doit la première anthologie de la Beat Generation au féminin publiée en France.
Annalisa, née en 1983 à Palma, en Espagne, enseigne l’anglais, tandis que son compagnon, Sébastien, est aujourd’hui documentaliste au lycée français de Majorque. L’un et l’autre connaissent l’énergie électrique de la scène, la force activiste et libertaire de la poésie, les pulsations vagabondes de la Beat Attitude.

Elizabeth Masse

Née en 1972, Elizabeth Masse est danseuse, lectrice, auteur, comédienne et actrice pour le grand écran. La langue des signes fait aussi partie de son travail. Après quelques années en Bourgogne, dans le Nord et en Belgique, elle s’installe à Toulouse. Lectrice passionnée, amoureuse des mots, elle aime donner à entendre une histoire, les silences habités, les émotions qui en découlent.

Thierry Sterckval

Crédits photos

Elizabeth Masse © Gilles Vidal

Entrée libre
  • Date
    29 juin 2019
  • Heure
    15:30
  • Lieu
    ISDAT
    | Toulouse
  • Durée
    45 minutes