Entretien avec Ivan Jablonka

Un monde fondé sur les droits de toutes et de tous, avec des femmes libres et des hommes justes : bel agenda pour l’avenir. Les hommes ont mené tous les combats, sauf celui pour l’égalité des sexes. Ils ont rêvé toutes les émancipations, sauf celle des femmes. À quelques exceptions près, ils se sont accommodés du fonctionnement patriarcal de la société. Ils en ont tiré profit. Aujourd’hui comme hier, les privilèges de genre sont endémiques partout dans le monde. Façonné par des millénaires de stéréotypes et d’institutions, le modèle du mâle traditionnel est périmé. S’il est à la fois ringard et néfaste, c’est parce qu’il est une machine à dominer – les femmes, mais aussi tous les hommes dont la masculinité est jugée illégitime. Voilà la prochaine utopie : inventer de nouvelles masculinités. Transformer le masculin, pour qu’il devienne compatible avec les droits des femmes et incompatible avec les hiérarchies patriarcales. La famille, l’entreprise, la religion, la politique, la séduction, la sexualité, la langue pourraient en être bouleversées. Comment s’assurer que les hommes respectent les droits des femmes ? En matière d’égalité entre les sexes, qu’est-ce qu’un « mec bien » ? Dans tous les pays, quelle que soit la situation des femmes, il est urgent de définir une morale du masculin pour l’ensemble des actes sociaux : des masculinités qui reconnaissent les droits des femmes, mais aussi ceux de tous les hommes. Des masculinités de respect, d’égalité et de non-domination. Aujourd’hui, nous avons besoin d’hommes égalitaires, hostiles au patriarcat, épris de respect plus que de pouvoir. Juste des hommes, mais des hommes justes.

Né en 1973, Ivan Jablonka est professeur d’histoire à l’Université Paris 13. Il est notamment l’auteur, au Seuil, de Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus (2012), L’histoire est une littérature contemporaine (2014), Laëtitia ou la fin des hommes (2016) et En camping-car (2018).

Entretien avec Kerenn Elkaïm.

Crédits photos

© Hermance Triay

Entrée libre
  • Date
    27 juin 2020
  • Heure
    17:00
  • Lieu
    En ligne
  • Durée
    10 min