Judith Henry lit
De l’ardeur de Justine Augier (Actes Sud)

De l’ardeur (Actes Sud)

Avocate, militante des droits de l’homme, figure de la dissidence syrienne, Razan Zaitouneh s’appliquait à documenter les crimes commis par le régime mais aussi par les groupes intégristes, à recueillir la parole de ceux qui avaient survécu à la torture et à l’enfermement – quand, en décembre 2013, elle fut enlevée avec trois de ses compagnons de lutte. Depuis lors, on est sans nouvelles. De l’ardeur reconstitue son portrait, recompose le puzzle éclaté de la révolution en Syrie, et du crime permanent qu’est devenu ce pays.

Justine Augier

Après des études de lettres et de sciences politiques, Justine Augier a travaillé pour l’ONG Acted, à Paris puis à Kaboul. Elle a ensuite rejoint les Nations-Unies à Vienne, au siège de l’ONUDC-drogue et crime, avant de s’installer à Jérusalem. Après trois années passées à New York, elle vit aujourd’hui à Beyrouth. Elle est l’auteur de Son absence (Stock, 2008), En règle avec la nuit (Stock, 2010), Jérusalem, Portrait (Actes Sud, 2013), Les Idées noires (Actes Sud, 2015) et De l’ardeur (Actes Sud, 2017).

Judith Henry

Judith Henry commence sur les planches dès l’âge de 11 ans. Au théâtre elle joue sous la direction notamment de Matthias Langhoff, Bruno Boëglin, Michel Deutsch, André Wilms, Jean-Louis Martinelli, Roger Planchon, Christophe Perton, Yves Beaunesne… Au cinéma, elle collabore notamment avec René Allio et Philippe Faucon. C’est son rôle de Catherine dans La Discrète de Christian Vincent qui la révèle au grand public et lui permet de remporter un César du meilleur espoir en 1990. Elle tourne aussi avec Claude Berri, Philippe Bérenger et Alain Desrochers. Elle est, cette année, au casting de la saison 2 de la série Les Témoins.

Crédits photos

Justine Augier © DR I Judith Henry © Abdelwaheb Didi

Entrée libre
Réservation conseillée
  • Date
    29 juin 2018
  • Heure
    16:00
  • Lieu
    Amphithéâtre Bernard Maris
    | Toulouse
  • Durée
    45 minutes