Bruno Ruiz lit Luis Sepúlveda

Au bord de l’Amazone, un vieil homme ami des Shuars, qui lui ont appris à connaître la forêt, découvre la lecture et chasse un jaguar…

Traduit de l’espagnol (Espagne) par François Maspero

« Luis Sepúlveda a succombé au Covid-19. L’auteur du « Vieux qui lisait des romans d’amour », son premier roman, avait été découvert en 1992 par les libraires français qui en avaient fait un succès tel qu’il avait été immédiatement traduit dans 52 pays. Puis il y avait eu « L’Histoire de la Mouette et du Chat qui lui apprit à voler », un autre très grand succès. Et 20 autres romans et essais. Luis Sepúlveda était un formidable conteur d’histoires. Un écrivain majeur. Sa vie aventureuse dans l’Amérique latine des dictatures avait forgé son regard politique. Militant écologiste, il a su transmettre ses convictions à travers des œuvres inoubliables qui l’ont fait connaitre et aimer dans le monde entier. J’avais rencontré Luis Sepúlveda, alors inconnu, en avril 1992 et au long de ces 28 années de voyages, de galères et de succès, nous avons été des amis fraternels. De vrais amis.« 

Anne-Marie Métailié

Hommage enregistré à l’Hôtel Dumay – Musée du Vieux Toulouse.

Crédits photos

© Gilles Vidal

Entrée libre
  • Date
    28 juin 2020
  • Heure
    17:00
  • Lieu
    En ligne
  • Durée
    10 min