Jean Stéphane lit Moronga
de Horacio Castellanos Moya (Métailié)

Moronga, Métailié

José Zeledón, ex-guérillero aux réflexes encore bien rodés, débarque à Merlow City, ennuyeuse ville-campus du Wisconsin. Guerrier désœuvré devenu chauffeur de bus scolaire, il tente de réprimer ses instincts d’homme d’action.
Erasmo Aragón, professeur d’espagnol paranoïaque et aigri, obsédé par les shorts trop courts de ses jeunes étudiantes, part à Washington pour consulter les archives de la CIA et tenter de résoudre l’énigme de l’assassinat du grand poète salvadorien Roque Dalton.
Avec son style rageur, son humour à froid, et une mauvaise foi à toute épreuve, Horacio Castellanos Moya passe les États-Unis au vitriol et poursuit son grand œuvre autour de la violence, qui ronge ses personnages jusque dans l’exil. Un très grand roman qui ne rassure pas sur la nature de l’âme humaine.

Traduit de l’espagnol (Salvador) : René Solis

Lecture suivie d’une rencontre avec l’auteur

Horacio Castellanos Moya

Horacio Castellanos Moya est né en 1957 à Tegucigalpa, au Honduras. Il grandit et fait ses études au Salvador et s’exile à partir de 1979 dans de nombreux pays. Il enseigne aujourd’hui à l’université de l’Iowa. Il a écrit douze romans, qui lui ont valu de nombreux prix, des menaces de mort et une reconnaissance internationale.

Jean Stéphane

Jean Stéphane a suivi une formation de comédien au cours Florent, à l’école d’Art Dramatique de 3BC Compagnie et auprès des Ateliers d’Alain Knapp.
Il participe ensuite aux productions de la compagnie 3BC dans les mises en scène de Jean-Marc Brisset et Philippe Bussiere sur les pièces de Vinaver, Llamas, Buchner…
Au Théâtre du Capitole, il a travaillé avec Nicolas Joël et Adriano Sinivia.
Il a été également mis en scène par Laurent Pelly et Armand Gatti.
Il fonde en 1997, avec son complice Alain Daffos, metteur en scène, la Compagnie La Part Manquante. Il interprète sous sa direction de nombreux rôles dans les pièces de Kathrine Kressman Taylor, Copi, Handke, Villiers de l’Isle-Adam, Molière, Alexievitch, Richter, Dagerman, Harrower…
Il a mis en scène dernièrement Le Monde d’hier, souvenirs d’un Européen de Stefan Zweig.
Il a participé au Marathon des mots, avec des lectures de Copi, Hemingway, Kipling, Cocteau…

Crédits photos

Horacio Castellanos Moya © Iván Giménez

Entrée libre
  • Date
    27 juin 2019
  • Heure
    19:00
  • Lieu
    Instituto Cervantes
    | Toulouse
  • Durée
    1 heure