Jennifer Clement

Jennifer Clement est née en 1960 à Greenwich, dans le Connecticut. Elle est poète, biographe et romancière. Elle a reçu le Grand prix des lycéennes du magazine Elle pour son roman Prières pour celles qui furent volées (Flammarion, 2014). Depuis octobre 2015, elle préside le PEN International. Elle vit désormais à Mexico.

Balles perdues, Flammarion

Sur le parking d’un camp de caravanes, en plein cœur de la Floride, Pearl vit à l’avant d’une Mercury avec sa mère Margot qui dort sur le siège arrière. Elles se sont créé un quotidien à deux, fait de chansons d’amour, de porcelaine de Limoges, d’insecticide Raid et de lait en poudre. Mais cet équilibre fragile bascule à mesure que Pearl prend conscience du trafic d’armes qui s’organise autour d’elle. À travers le regard d’une jeune fille à peine sortie de l’enfance, Jennifer Clement dénonce avec humour et poésie le sort imposé aux plus démunis et les ravages causés par le marché́ de l’armement aux États-Unis.

Traduit de l’anglais (États-Unis) : Patricia Reznikov.

Crédits photos

Jennifer Clément © Astrid di Gollanza