La bibliothèque algérienne de Brigitte GIRAUD. Lectures par Christophe ANGLADE, accompagné par le musicien Ali ALAOUI

La bibliothèque algérienne

Brigitte Giraud est née en Algérie et vit aujourd’hui à Lyon. Elle a publié huit livres aux éditions Stock dont À présent, L’amour est très surestimé, prix Goncourt de la nouvelle 2007, Une année étrangère (2009) et Avoir un corps (2013) avant de rejoindre les éditions Flammarion où elle a signé en 2017 Un loup pour l’homme, roman qui fait écho à la vie de son père, appelé en Algérie au moment des « événements ».

Sensible aux cultures méditerranéennes, Brigitte Giraud, nous font découvrir plusieurs grandes figures de la littérature algérienne. Leurs romans nous plongent au cœur d’une Algérie colonisée avec Mouloud Feraoun (Le fils du pauvre), Kateb Yacine (Nedjma) et Assia Djebar (La femme sans sépulture), puis au temps d’une Algérie nouvelle, indépendante en compagnie de Rachid Boudjedra (La répudiation) et de Maïssa Bey (Cette fille-là). Autant de regards crus et puissants sur la société algérienne à travers le siècle passé. Une traversée tantôt violente, tantôt sensible et poétique.

Brigitte Giraud

Brigitte Giraud est née à Sidi-Bel-Abbès. Elle est l’auteure de nombreux romans traduits dans une douzaine de langues et largement récompensés, tels que À présent (Stock, 2001, mention spéciale du prix Wepler), L’amour est très surestimé (Stock, 2007, Bourse Goncourt de la nouvelle 2007) et Une année étrangère (Stock, 2009, prix Jean Giono). Un loup pour l’homme, qui paraît aux Éditions Flammarion en août 2017, est son neuvième roman.

Christophe Anglade

Ali Alaoui

Crédits photos

Brigitte Giraud © Astrid di Crollalanza Flammarion

Entrée libre
  • Date
    25 juin 2019
  • Heure
    18:00
  • Lieu
    Café culturel Oasis des Cultures
    | Colomiers
  • Durée
    1 heure