Lettres d’Israël : rencontre avec
Yonatan Berg et Dorit Rabinyan

Littérature israélienne

Les écrivains témoignent souvent mieux que quiconque de la réalité sociale, politique et économique d’un pays et de ses habitants. Yonatan Berg (Donne-moi encore cinq minutes, Éditions de l’Antilope) et Dorit Rabinyan (Sous la même étoile, Les Escales) nous éclairent sur la complexité de la société israélienne, l’orthodoxie religieuse et les relations entre Palestiniens et Israéliens. À travers leurs deux romans écrits sans concessions, ce sont tous les paradoxes et contradictions d’une société qui se trouvent révélés.

Un événement de la Saison France-Israël 2018. 

Yonatan Berg

Yonatan Berg est né en 1981 à Jérusalem. Il a grandi à Psagot, une colonie juive de Cisjordanie proche de Ramallah. Mal à l’aise dans ce milieu religieux et nationaliste, après son service militaire et trois années à l’étranger, il s’installe à Tel-Aviv où il suit des études littéraires et obtient une licence de création littéraire et un master de bibliothérapie.
Également poète, Yonatan Berg a publié trois recueils de poésie. En 2013, il a obtenu le prestigieux prix Yehudi Amichaï pour le recueil Mifrasim kashim.
Donne-moi encore cinq minutes est son premier roman. Publié à Tel-Aviv en 2015, il a obtenu le prix littéraire du ministère de la Culture israélien.

Dorit Rabinyan

Dorit Rabinyan est née en Israël. Sous la même étoile, son troisième roman, s’est retrouvé au centre d’un scandale après avoir été retiré des programmes scolaires israéliens. Devenu un best-seller dans son pays, il a connu un vif succès en Allemagne, Italie et Pologne.

Crédits photos

Yonantan Berg © Dina Guna I Dorit Rabinyan © Ilya Melnikov

Entrée libre
  • Date
    28 juin 2018
  • Heure
    18:30
  • Lieu
    Librairie Au fil des mots
    | Blagnac
  • Durée
    1h15