Marie-Christine Barrault lit L’Amérique
de Joan DIDION (Grasset), rencontre avec Pierre Demarty

L’Amérique selon Joan Didion, Grasset

Joan Didion, née à Sacramento en 1934, est l’une des plus fines chroniqueuses de l’Amérique contemporaine. Parée d’une aura quasi mythique, son œuvre, par la force ensorcelante de son écriture, ne cesse de surprendre. Pierre Demarty, son traducteur français, et Marie-Christine Barrault nous feront découvrir ses écrits (L’Amérique, L’année de la pensée magique, Le bleu des nuits) tandis qu’un documentaire de Griffin Dunne rendra compte de son parcours exceptionnel.

Rencontre avec Pierre Demarty, traducteur, animée par Nathalie Six

Le centre ne tiendra pas,
un documentaire de Griffin Dunne (Netflix, États-Unis, 2017, 1h38)

Joan Didion

Joan Didion, née en 1934 à Sacramento, en Californie, est l’une des figures les plus importantes des lettres américaines. Romancière, essayiste, journaliste et scénariste, elle a connu la consécration en France avec L’année de la pensée magique (Grasset, 2007, prix Médicis essai).

Pierre Demarty

Pierre Demarty est né à Paris en 1976. Ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé d’anglais, il quitte l’Europe aux anciens parapets pour s’installer à New York, où il a la riche idée de débarquer fin août 2001, quelques jours avant l’effondrement des tours du World Trade Center… À l’université Columbia, il prépare une thèse de littérature américaine et enseigne le français pendant deux ans. De retour en France, après un faux départ dans le monde universitaire, dont il se sépare assez vite par consentement mutuel, il devient éditeur de littérature étrangère et entame une carrière parallèle de traducteur (de Joan Didion, Paul Harding ou encore William Vollmann). Il vit aujourd’hui à Paris.

Marie-Christine Barrault

Marie-Christine Barrault se forme au Cours Simon et au Conservatoire d’Art Dramatique en 1964. Jusqu’en 1968, elle se consacre exclusivement au théâtre, puis fait ses premiers pas au cinéma en 1969 avec Éric Rohmer pour Ma nuit chez Maud. Avec Cousin, cousine, elle est citée pour l’Oscar de la Meilleure actrice. Elle décide de s’installer aux États-Unis et Woody Allen écrit pour elle le rôle d’Isobel dans Stardust Memories. Depuis une quinzaine d’années elle se consacre surtout à des projets pour la télévision qui lui offre de beaux rôles bien que le cinéma continue de la solliciter.

Crédits photos

Pierre Demarty © Richard Schroeder Flammarion| Marie-Christine Barrault © DR

Entrée libre
Réservation conseillée
  • Date
    27 juin 2019
  • Heure
    14:30
  • Lieu
    Salle du Sénéchal
    | Toulouse
  • Durée
    2 heures