Mélodie Richard lit Il faut qu’on parle de Kevin
de Lionel Shriver (Belfond)

Il faut qu’on parle de Kevin, Belfond

À la veille de ses seize ans, Kevin a tué́ sept de ses camarades de lycée, un employé́ de la cafétéria et un professeur. Dans des lettres adressées au père dont elle est séparée, Eva, sa mère, retrace l’itinéraire meurtrier de Kevin. Elle se souvient qu’elle a eu du mal à sacrifier sa brillante carrière pour devenir mère. Qu’elle ne s’est jamais faite aux contraintes de la maternité́. Que dès la naissance elle s’est heurtée à un enfant difficile. Que l’arrivée de Celia, petite sœur fragile et affectueuse, n’a fait que creuser le fossé́ entre mère et fils. Qu’elle aura passé́ des années à scruter les agissements de Kevin sans voir que son ambivalence envers lui n’avait d’égale que la cruauté́ et la malveillance du rejeton. Et, quand le pire survient, Eva veut comprendre : qu’est-ce qui a poussé́ Kevin à commettre ce massacre ? Et quelle est sa propre part de responsabilité́ ?

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Françoise Cartano

Lionel Shriver

Née en 1957 en Caroline du Nord, Lionel Shriver a fait ses études à New York. Diplômée de Columbia, elle a été professeur avant de partir parcourir le monde. Elle a notamment vécu en Israël, à Bangkok, à Nairobi et à Belfast. Après Il faut qu’on parle de Kevin (Belfond, 2006 ; J’ai Lu, 2008), lauréat de l’Orange Prize en 2005, La Double Vie d’Irina Belfond, 2009 ; J’ai Lu, 2010), Double faute (Belfond, 2010 ; J’ai Lu, 2012), Tout ça pour quoi (Belfond, 2012 ; J’ai Lu, 2014) et Big Brother (Belfond, 2014 ; J’ai Lu, 2016), Les Mandible, une famille est son sixième roman traduit en français. Lionel Shriver vit entre Londres et New York avec son mari, jazzman renommé.

Mélodie Richard

Diplômée du Conservatoire national supérieur d’art dramatique en 2011, Mélodie Richard joue avec Yann- Joël Collin dans TDM3 de Didier-Georges Gabily ou encore dans Salle d’attente de Lars Norén mis en scène par Krystian Lupa. Au cinéma, on l’a vue dans Les Condiments irréguliers d’Adrien Beau, et dans Vénus noire d’Abdellatif Kechiche. En 2011, Mélodie Richard obtient au festival de La Rochelle le Meilleur espoir féminin pour son interprétation dans le film Cigarettes et bas nylon de Fabrice Cazeneuve.

Crédits photos

Mélodie Richard © Zelig

Entrée libre
Réservation conseillée
  • Date
    28 juin 2019
  • Heure
    18:30
  • Lieu
    Chapelle des Carmélites
    | Toulouse
  • Durée
    45 minutes