Rencontre avec Brit Bennett

Bien sûr, la ségrégation raciale fait désormais partie du passé. Officiellement. Pourtant, chaque jour, aux États-Unis et ailleurs, la communauté noire continue d’être victime des pires discriminations. Confrontée à la violence diffuse du racisme institutionnalisé, Brit Bennett s’interroge dans son essai sur ce qu’être noir signifie dans la « Great America », revendiquée par le président Donald Trump. À travers le prisme d’objets du quotidien ou d’une actualité souvent tragique, Brit Bennett, diplômée de littérature à Stanford et auteure du Cœur battant de nos mères, un best-seller mondial, montre que si le racisme a changé de visage, il n’en est pas toujours moins réel.

Brit Bennett

Brit Bennett est née en 1990 et a grandi dans le sud de la Californie. Elle est diplômée de l’Université de Stanford et a ensuite obtenu une maîtrise en fiction de l’Université du Michigan, où elle a remporté le prix Hopwood Award dans la fiction pour diplômés ainsi que le prix Hurston / Wright 2014 pour les écrivains de collège. Son travail est présenté dans le New Yorker, le New York Times Magazine, la Paris Review et Jezebel.

Crédits photos

Brit Bennett © Bruno Klein

Entrée libre
  • Date
    28 juin 2019
  • Heure
    20:00
  • Lieu
    Librairie La Renaissance
    | Toulouse
  • Durée
    1 heure