Rencontre avec Jean-Noël Pancrazi
(Je voulais leur dire mon amour, Gallimard)

Je voulais leur dire mon amour (Gallimard)

Il aura fallu un demi-siècle pour que Jean-Noël Pancrazi revienne en Algérie, où il est né, à Sétif, en 1949, avant d’être contraint de quitter le pays avec les siens, en 1962. L’auteur de Quartiers d’hiver (prix Medicis 1990), Mme Arnoul (prix du Livre Inter 1995), Tout est passé si vite (Grand prix de l’Académie française 2003), membre du jury du prix Renaudot, n’y était jamais revenu, bien que l’Algérie soit au centre de plusieurs de ses derniers récits. Je voulais leur dire mon amour est le beau livre d’un retour déçu.

Jean-Noël Pancrazi

Jean-Noël Pancrazi est un écrivain français. Son premier roman, La Mémoire brûlée paraît en 1979 aux Éditions du Seuil. Les Quartiers d’hiver, publiée en 1990 obtient le prix Médicis. Il poursuit son exploration du monde de la nuit avec Le Silence des passions (1994) couronné par le prix Valery-Larbaud, le prix du Livre Inter, le prix Maurice-Genevoix, et le prix Albert-Camus. Dans La Montagne (2012), il affronte un souvenir qu’il a longtemps gardé secret : la mort de six petits camarades assassinés dans la montagne pendant la guerre d’Algérie. Le texte est récompensé par le prix Méditerranée, le prix Marcel-Pagnol et le prix François-Mauriac de la région Aquitaine. Il a reçu le grand prix de la Société des gens de lettres (SGDL) pour l’ensemble de son œuvre.  Depuis 1999, il est membre du jury du prix Renaudot. Jean-Noël Pancrazi est chevalier dans l’Ordre du Mérite et chevalier de la Légion d’Honneur.

Crédits photos

Jean-Noël Pancrazi © Francesca Mantovani

Entrée libre
  • Date
    30 juin 2018
  • Heure
    11:00
  • Lieu
    Médiathèque Pecha'bouquine
    | Péchabou
  • Durée
    1h