Rencontre avec Oliva Gazalé
(Le mythe de la virilité, Robert Laffont)

Le mythe de la virilité (Robert Laffont)

Pour asseoir sa domination, l’homme a, dès les origines de la civilisation, théorisé sa supériorité en construisant le mythe de la virilité. Ce mythe, nous explique la philosophe Olivia Gazalé, a ainsi légitimé la minoration de la femme et l’oppression de l’homme par l’homme. Ce modèle de la toute-puissance guerrière, politique et sexuelle est désormais en crise. La faute aux féministes ? Non. La virilité est tombée dans son propre piège, un piège que l’homme, en voulant y enfermer la femme, s’est tendu à lui-même.

Olivia Gazalé

Olivia Gazalé a enseigné la philosophie pendant vingt ans, en classes préparatoires, à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et aux Mardis de la philo, dont elle est la cofondatrice. Elle est l’auteur de Je t’aime à la philo – Quand les philosophes parlent d’amour et de sexe (Robert Laffont, 2012).

Crédits photos

Olivia Gazalé © Patrice Normand

Entrée libre
  • Date
    28 juin 2018
  • Heure
    19:30
  • Lieu
    Médiathèque
    | Gratentour
  • Durée
    1h