Sur le bout de la langue,
une performance des détenus du centre de détention de Muret

Sur le bout de la langue

Littérature et gastronomie font souvent bon ménage : Christian Authier, dans ses livres (Des heures heureuses, Flammarion) et par ses amitiés avec de grands chefs toulousains, en est la parfaite illustration. Avec une dizaine de détenus et la complicité du comédien Alain Daffos, des chefs toulousains Yohann Travostino (Glastag, Restaurant sans nom) et Simon Carlier (Solides), il mènera d’avril à juin 2019 des ateliers d’écriture et de lecture à haute voix qui déboucheront sur une lecture au Marathon des mots et la publication des textes dans un livre au format poche.

Avec le soutien de la DRAC Occitanie et de la DISP de Toulouse dans le cadre du dispositif Culture Justice

Christian Authier

Né en 1969, Christian Authier est romancier et essayiste. Il a publié six romans, parmi lesquels Enterrement de vie de garçon (Stock, 2004), Les liens défaits (Stock, prix Roger Nimier 2006), Une certaine fatigue (Stock, 2008) et Soldat d’Allah (Grasset, 2014), ainsi que dix essais dont notamment De chez nous (Stock, prix Renaudot de l’essai 2014).

Alain Daffos

Alain Daffos se forme comme comédien à l’Ecole d’Art Dramatique de 3BC Compagnie à Toulouse. Il a travaillé comme comédien avec Armand Gatti, Jean-Marc Brisset, Gilbert Tiberghien, Jean-Luc Terrade, Martinez… Il a joué plusieurs fois au Théâtre du Capitole de Toulouse et à l’Opéra de Turin dans des pièce classiques, contemporaines mais aussi des ballets. Parallèlement à son parcours de comédien il est metteur en scène au sein de la Compagnie La Part Manquante : Il a mis en scène pour la compagnie Dans le sens opposé la comédienne Catherine Froment dans La chair de l’homme de Valère Novarina.

Crédits photos

Christian Authier © Johanna Cavel | Alain Daffos © V.Lassus

Entrée libre
  • Date
    28 juin 2019
  • Heure
    14:30
  • Lieu
    Espace diversités laïcité
    | Toulouse
  • Durée
    1 heure