Lecture chorale de La voix rauque
(Les Arènes)

La voix rauque, Les Arènes

Dans les années qui ont précédé́ la mort de Grégory Villemin, une voix rauque persécutait au téléphone sa famille, tapie dans une vallée méconnue de l’est de la France, divisée par des jalousies nées d’une promotion à l’usine, d’une voiture ou d’un salon de cuir neufs… « Le gars » épiait tout chez ses victimes et remuait les pires secrets de famille. Quand Grégory n’était encore qu’un bébé́. Quand, enfin, la gauche prenait le pouvoir sur fond de mondialisation rampante. La Voix rauque de Thibaut Solano, journaliste à L’Express, restitue tous les dialogues alors enregistrés, toutes les obsessions du « gars », ses mots et silences cruels, son souffle glaçant…

Thibaut Solano

Diplômé à l’École supérieure de journalisme de Lille – Montpellier (2007-2009), Thibaut Solano a été journaliste web à La Montagne de 2007 à 2014. Passionné d’affaires criminelles, il a également travaillé sur le thème des légendes urbaines. Auteur du livre Les Disparues (2016), publié aux éditions Les Arènes, Thibaut Solano a travaillé pendant plusieurs années sur l’affaire des disparues de Perpignan. La voix rauque est son dernier roman.

Marie-Christine Barrault

Marie-Christine Barrault se forme au Cours Simon et au Conservatoire d’Art Dramatique en 1964. Jusqu’en 1968, elle se consacre exclusivement au théâtre, puis fait ses premiers pas au cinéma en 1969 avec Éric Rohmer pour Ma nuit chez Maud. Avec Cousin, cousine, elle est citée pour l’Oscar de la Meilleure actrice. Elle décide de s’installer aux États-Unis et Woody Allen écrit pour elle le rôle d’Isobel dans Stardust Memories. Depuis une quinzaine d’années elle se consacre surtout à des projets pour la télévision qui lui offre de beaux rôles bien que le cinéma continue de la solliciter.

Thomas Gonzalez

Après une formation à l’ERAC, Thomas Gonzalez a travaillé comme acteur auprès d’Hubert Colas, Pascal Rambert, Yves-Noel Genod, Jean Louis Benoît, Le collectif «Lumières d’Août» et Alexis Fichet, Frédéric Deslias, Benoit Resillot, Benjamin Lazar. Avec Thierry Bédard, il joue en 2004 au Festival d’Avignon dans En enfer et QesKès de Reza Baraheni, auteur iranien avec lequel il collaborera à nouveau en 2012. À l’automne 2012, il met en espace Variations sur le modèle de Kräpelin de l’italien Carnevali avec Frédéric Fisbach et Geoffrey Carey au festival ActOral ainsi que deux mises en voix autour des textes d’Alain Kamal Martial et Kamel Daoud aux Rencontres à l’échelle, manifestation pluridisciplinaire internationale de Marseille. Dernièrement, il a joué dans Je suis Fassbinder de Falk Richter mis en scène par l’auteur et Stanislas Nordey.

Boris Terral

Boris Terral est un acteur français né le 8 novembre 1969 à Saint-Denis. On a pu le voir au cinéma dans plusieurs films comme Pédale douce, Le roi danse ou encore dans Le bal des actrices de Maïwenn Le Besco.

Il a aussi joué pour la télévision (Éternelle, Le cœur du sujet et Le Maître du Zodiaque) et pour le théâtre, notamment dans une mise en scène de Roberto Zucco (de Koltès) par Philippe Calvario.

Il intègre en 2015 le casting de la quatrième saison de la série Braquo. Il a fait une apparition en 2017 dans la série Munch aux côtés d’Isabelle Nanty.

Crédits photos

Thibaut Solano © Pierre Hydre MYOP | Marie-Christine Barrault © DR | Thomas Gonzalez © Gilles Vidal | Boris Terral © Gilles Vidal