Un voyage, Marseille-Rio 1941 : rencontre avec Olivier Assayas et Adrien Bosc

Un voyage, Marseille-Rio 1941

Le 24 mars 1941, le Capitaine-Paul-Lemerle quitte le port de Marseille, avec à son bord les réprouvés de la France de Vichy et d’une Europe en feu : immigrés de l’Est, républicains espagnols en exil, juifs, écrivains surréalistes, artistes et savants dont André Breton, Victor Serge, Anne Seghers, Wifredo Lam ou Claude Lévi-Strauss. Des côtes de la Méditerranée jusqu’en Martinique, ces personnages connus ou inconnus, aux trajectoires croisées, sont jetés là par les aléas du hasard, de l’ombre à la lumière. C’est qu’Adrien Bosc racontait dans Capitaine (Stock), son dernier roman paru en septembre 2018 – dans un temps d’hier qui ressemble aussi à notre aujourd’hui. Parmi les passagers, il y avait encore Rémy Assayas (dit Jacques Rémy), le père du cinéaste Olivier Assayas et la photographe Germaine Krull qui immortalisèrent de leurs textes et de leurs clichés ce périple, qu’Olivier Assayas et Adrien Bosc font redécouvrir aujourd’hui.

Rencontre animée par Frank Lubet

Olivier Assayas

Olivier Assayas est l’auteur d’une quinzaine de films. Après des études littéraires et artistiques, il réalise des court-métrages, collabore à des scénarios, notamment pour André Téchiné (Rendez-Vous, Le Lieu du crime) et écrit aux Cahiers du Cinéma (1980-85). Il est aussi l’auteur d’un livre d’entretiens avec Ingmar Bergman.
Son premier film, Désordre, primé à Venise (1986) l’impose comme l’un des cinéastes marquants de sa génération; L’Eau froide (1994) et Irma Vep (1996), présentés à Cannes, lui apportent une grande notoriété. Il est en Compétition au Festival de Cannes avec Les Destinées sentimentales, demonlover et Cleanqui vaudra à Maggie Cheung un Prix d’Interprétation Féminine. Le succès de ses films, comme Carlos, Sils Maria ou Personal shopper récompensés par de nombreux prix internationaux, font de lui l’un des cinéastes français les plus reconnus.

Adrien Bosc

Adrien Bosc est né en 1986 à Avignon. En 2014, il reçoit pour son premier roman, Constellation, le Grand prix du roman de l’Académie française. Fondateur des Éditions du Sous-sol, il est par ailleurs éditeur aux Éditions du Seuil.

Crédits photos

Olivier Assayas © Caroel Bétel | Adrien Bosc © Eric Feferberg AFP Photo

Entrée libre
  • Date
    28 juin 2019
  • Heure
    17:00
  • Lieu
    Cinémathèque de Toulouse
    | Toulouse
  • Durée
    1h15