Une vie de journaliste : grand entretien avec
Annick Cojean

Une vie de journaliste 

C’est une personnalité rare, curieuse, vive, enthousiaste, engagée pour la cause des femmes, doublée d’une plume empathique, toujours à la recherche du mot juste pour raconter le monde qu’elle parcourt pour « son » journal, le quotidien Le Monde. Lauréate des plus grands prix de journalisme, grand reporter et présidente du prestigieux prix Albert Londres, Annick Cojean est aussi l’auteure de plusieurs documentaires et enquêtes dont Les proies (Grasset, 2012), traduit en 19 langues et dénonçant les harems de Kadhafi.

Annick Cojean

Annick Cojean est née le 2 août 1957 à Brest. Diplômée de Sciences Po, elle intègre la rédaction du quotidien Le Monde en 1981. Entre 1986 et 1991, elle collabore à deux émissions de France Inter. Elle devient grand reporter au Monde en 1993. En 2007-2008, elle co-présente l’émission hebdomadaire Internationales sur TV5Monde. A partir de 2007, elle dirige et présente les collections documentaires Empreintes puis Duels diffusées sur France 5. Depuis 2010, elle préside le jury de l’Association du prix Albert Londres. Elle fait aussi partie du comité de soutien de l’ONG Reporters d’Espoirs. En 2012, elle reçoit le Grand Prix de la presse (en presse écrite) de l’Association de la presse étrangère.
Annick Cojean est l’auteur des Proies (Grasset, 2012), vendu à 85,000 exemplaires en grand format, traduit en 19 langues.

Crédits photos

Annick Cojean © Tina Merandon

Entrée libre
  • Date
    30 juin 2018
  • Heure
    11:00
  • Lieu
    Médiathèque
    | Tournefeuille
  • Durée
    1h